Le SICTOM souhaite accompagner les professionnels vers une meilleure gestion des biodéchets

Publié le 12 septembre 2022

Installation d’un site de compostage au camping municipal du Pont de Montvert – Sud Mont Lozère / Photo : SICTOM

Les biodéchets (déchets organiques) sont constitués des déchets alimentaires et naturels biodégradables (préparation et restes de repas, déchets verts, tonte, élagage, feuilles). Ils représentent environ 30% de nos poubelles et sont constitués à 80% d’eau. Leurs transport et traitement, qui pourraient être valorisés en local notamment par le compostage, représentent un coût de gestion supplémentaire des déchets.


La loi de 2015 relative à la Transition Énergétique pour la Croissance Verte (LTECV) prévoit de généraliser le tri à la source des biodéchets pour tous au 31/12/2023, tant pour les particuliers que pour les professionnels et sans seuil minimum de quantité. Le Service Public de Gestion des Déchets (SPGD) est donc amené à évoluer dans les années à venir pour mettre en place des solutions de gestion des biodéchets pour 100% de la population.
Le SICTOM des Bassins du Haut-Tarn prévoit la mise en place d’actions adaptées en fonction du secteur d’activité des professionnels. Ils pourront acquérir un savoir-faire et des équipements pour devenir autonome dans la gestion de leurs biodéchets et répondre à leurs obligations légales.


Pour mieux connaître les structures et leurs besoins, le SICTOM a adressé un questionnaire à quatre types d’établissements ayant un impact significatif sur la production de biodéchets sur notre territoire : les professionnels de la restauration et/ou de l’hébergement, les hébergements touristiques, les établissements de santé et les établissements scolaires (30% des établissements sollicités ont déjà répondu).
Pour plus d’informations et remplir le questionnaire rendez-vous sur sictom-bht.fr/ rubrique « Actualités ».